En Jordanie, comme dans de nombreux pays arabes, la loi protégeait jusque là les violeurs en leur permettant d’épouser leur victime. Le Parlement jordanien vient d’abolir cette loi.

LIRE LA SUITE ICI