Ce n’est pas le fumier de chameaux qui pue en Saoudie

Ce n’est pas le fumier de chameaux qui pue en Saoudie

Ces dernières semaines, soi-disant pour s’opposer à l’État islamique, une nation après l’autre se donne littéralement du mal pour rejoindre le concours de tir turc connu, à tort, sous le nom de guerre en Syrie. La question la plus désirée, mais la plus redoutée, est : où mène cette frénésie de plomb guerrière, et comment pourra-t-elle être arrêtée avant d’entraîner la planète entière dans une guerre mondiale destructrice ? Le 30 septembre,

LIRE LA SUITE ICI

Publié le 10 décembre 2015, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :