ENQUETE. Drogue, prison et Ligue des champions : sur la trace des frères Abdeslam

Les deux frères Brahim Abdeslam (à gauche) et Salah Abdeslam (à droite), impliqués dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis.

 

Des briques rouges, des enseignes de bière belge, quelques tables sur le trottoir les jours de beau temps. En apparence, Les Béguines avaient tout d’un café ordinaire. A l’intérieur, une configuration modeste, cinq ou six tables, et un comptoir dans le fond. A l’image de ce quartier résidentiel et populaire de Molenbeek, dans l’ouest de Bruxelles, la clientèle était majoritairement jeune et d’origine maghrébine. On y servait de l’alcool, mais les débordements étaient rares.

LIRE LA SUITE ICI

IL EST FORMELLEMENT INTERDIT DE TUER DES INNOCENT EN ISLAME

Publié le 20 novembre 2015, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :