Sarkozy acte II : la république identitaire

© Afp

Ils préfèrent refermer la porte des souvenirs communs. A quoi bon se montrer nostalgiques? “Leur” Nicolas, ce président-comète si prometteur qu’ils avaient tant contribué à faire élire en mai 2007, est en train de se réinventer sans eux. Roselyne Bachelot, Rachida Dati, Franck Louvrier, Henri Guaino, Brice Hortefeux… et surtout Claude Guéant alias le “Cardinal” ont gardé de cette folle course présidentielle d’il y a huit ans le goût des sondages qui grimpent, des formules qui tombent pile, de l’énergie féroce de celui qui, ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, promettait d’accrocher son rival et chef du gouvernement Dominique de Villepin à un “crochet de boucher” pour avoir donné crédit aux accusations portées contre lui dans la sombre affaire Clear­stream de manipulations de listings bancaires

LIRE LA SUITE ICI

Publicités

Publié le 30 mai 2015, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :